Critique

 

Et c'est comme ça qu'on a décidé de tuer mon oncle (Rohan O'Grady)

note: 4"joyeusement sinistre" Tiphaine - 2 août 2019

On n’aurait pu imaginer meilleur illustrateur qu’Edward Gorey pour habiller ce roman : les jeunes héros, turbulents mais charmants, s’y livrent à la plus cruelle des machinations pour assassiner l’oncle machiavélique. Il faut dire qu’il l’a bien cherché ! Ces sombres évènements ont pour décor une petite île de Colombie britannique dans les années 60, à la faible population, résolument british… Le tout n’est pas sans rappeler l’atmosphère décalée des films de Wes Anderson. Un excellent récit satirique qui se lit tout seul !