■ Actualités

Un hiver Scandinave
Partager "Un hiver scandinave" sur facebookPartager "Un hiver scandinave" sur twitterLien permanent

Vous voulez tout savoir sur nos animations gratuites jusqu'au 31 décembre 2019 ?
Alors, feuilletez en ligne le jouRnal du réseau des médiathèques !

Lire l'article complet
Partager "Le jouRnal des médiathèques" sur facebookPartager "Le jouRnal des médiathèques" sur twitterLien permanent

Calendrier
« décembre 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Tiphaine

 

Errance (Inio Asano)

note: 4Mangaka et crise existentielle Tiphaine - 30 octobre 2019

Asano signe ici un one-shot dans la lignée de son travail habituel : le mal-être générationnel (mais l'auteur a pris de l'âge !), la pression de la société, l'impossibilité de trouver sa place, dans un traitement à la fois absolument déprimant et superbe. Mais cette fois, c'est une mise en abîme, presque une autobiographie qui ne dit pas son nom, qu'on découvre à travers ce personnage de mangaka qui sombre...

Celle que je suis n° 1 (Bingo Morihashi)

note: 3Identité Tiphaine - 28 août 2019

Bouclée en 2 tomes, l'histoire de Yuji, malheureux de son corps masculin et amoureux de son ami d'enfance. Pour autant, il ne s'agit pas ici de boy's love car si romance il y a, ce récit est l'évocation réaliste et sensible de la solitude et de la souffrance du jeune étudiant... Jusqu'à ce que Yuji trouve une oreille amie pour l'aider. Dommage que le graphisme ne soit pas à l'aune du scénario cependant.

The black holes (Borja Gonzalez)

note: 4SF onirique Tiphaine - 3 août 2019

Entre les sœurs Brontë et Bikini Kill, il y a... The Black Holes. Quand la volonté de deux jeunes femmes de trouver leur place et de s'émanciper par l'art, transcende le temps !

Et c'est comme ça qu'on a decidé de tuer mon oncle (Rohan O'Grady)

note: 4"joyeusement sinistre" Tiphaine - 2 août 2019

On n’aurait pu imaginer meilleur illustrateur qu’Edward Gorey pour habiller ce roman : les jeunes héros, turbulents mais charmants, s’y livrent à la plus cruelle des machinations pour assassiner l’oncle machiavélique. Il faut dire qu’il l’a bien cherché ! Ces sombres évènements ont pour décor une petite île de Colombie britannique dans les années 60, à la faible population, résolument british… Le tout n’est pas sans rappeler l’atmosphère décalée des films de Wes Anderson. Un excellent récit satirique qui se lit tout seul !

Omoide Poroporo, souvenirs goutte à goutte (Isao Takahata)

note: 2Dommage Tiphaine - 16 juillet 2019

Une de mes (rares) déceptions du studio Ghibli : le sujet, intéressant au demeurant, est noyé par le manque de rythme du film. Si en tant qu'adulte, on peut éventuellement se laisser porter, je le déconseillerais aux enfants qui ne sont pas vraiment la cible de ce récit.

Kong-Kong (Vincent Villeminot)

note: 4Jungle urbaine Tiphaine - 12 juillet 2019

Une BD drôle et tendre, avec un petit côté Pico Bogue. À apprécier tant enfant qu'adulte. Très chouette dessin !

Oeuvre non trouvée

note: 4Indispensables et horribles nouvelles Tiphaine - 11 mai 2019

Ce recueil est l’occasion de découvrir que Shirley Jackson excelle également dans les récits courts. Outre ses thèmes de prédilection à double tranchant (l’écriture, la maison, le couple, la sournoiserie de l’entourage, la critique sociale...), on y retrouve son style unique, très concis, très précis, presque policé, mettant en scène l’horreur la plus oppressante dissimulée derrière un environnement domestique tout à fait banal, et des personnages à première vue irréprochables.

Kedi (Ceyda Torun)

note: 3Un film chat-rmant (huhu) Tiphaine - 19 mars 2019

Une belle occasion de découvrir Istanbul en-dehors de ses sites les plus touristiques. Un film plaisant, dommage que l'aspect politique aperçu (voir les scènes coupées) à propos de la bétonisation de la ville ou de la gestion des animaux libres en milieu urbain en soit évacuée... Mais les amoureux et amoureuses des chats ne bouderont pas leur plaisir.

Tina Modotti (Angel De la Calle)

note: 5Géniale biographie Tiphaine - 19 février 2019

Photographe, militante communiste, femme à la vie sentimentale houleuse, espionne (?)…Entourée de mystère, Tina Modotti fascina bien des hommes, y compris l’auteur de cette biographie remarquable et soigneusement documentée. Il n’hésite pas à se mettre lui-même en scène, exposant ses doutes, la genèse de son travail et son engagement en regard de celui de l’artiste.

Istrati ! n° 1
vagabond (Le) (Golo)

note: 4Quelle vie rude et aventureuse... Tiphaine - 12 décembre 2018

... que celle de l’écrivain roumain Panaït Istrati : Très jeune, il côtoie marins, anciens bagnards et exerce les métiers les plus divers et ingrats, tout en parcourant la région méditerranéenne. Autodidacte et passionné de littérature, oublié pendant des années, cette figure du roman prolétarien est racontée dans une bande dessinée foisonnante et passionnante.

Versipelle n° 2
Eté (Isabelle Bauthian)

note: 4"loup-garou", magie et vengeance chez les vikings Tiphaine - 10 août 2018

Versipelle propose une variation du mythe du loup-garou à la sauce viking, dans laquelle évoluent des personnages intéressants et nuancés, y compris les personnages féminins, forts et déterminés. Dépourvue de situation ou dénouement clichés ou attendus, l’intrigue bénéficie en outre d’un très bon dessin et ne s'étire pas en longueurs inutiles, puisque ce second tome conclut l’histoire de belle manière, sans pour autant user du happy end.

petits vélos (Les) n° 1 (Keiko Koyama)

note: 4Attention trop kawaï !!! Tiphaine - 2 août 2018

Un manga animalier composé de saynètes drôles et instructives autour du café/réparation de vélo tenu par Véloutre et son amie la brebis. Frais et rigolo, il y a des jeux de mots et des clins d’œil, l'ensemble tourne bien sûr autour du vélo qu'il soit utilitaire ou sportif, du partage et de l'entraide. Très accessible !

une d'elles (L') (Una)

note: 4Un récit authentique qui fait réfléchir Tiphaine - 2 août 2018

Entre bande dessinée et essai, ponctué de dessins symboliques évoquant son vécu, l’artiste Una s’empare de la question de la misogynie et des mécanismes de domination, à travers son histoire personnelle et celle de l’éventreur du Yorkshire. Un récit authentique qui fait réfléchir, et prend au passage le contrepied de la fascination exercée par les tueurs en série.

Giant Days n° 1 (John Allison)

note: 4Excellente surprise Tiphaine - 2 août 2018

Sur une idée classique (les aventures épiques de 3 étudiantes à la fac), une série bien barrée, tout à fait dans l'air du temps et méchamment drôle !

Underwater n° 1 (Yuki Urushibara)

note: 4Belle lecture d'été Tiphaine - 30 juin 2018

Un récit doux, onirique et émouvant, entre canicule et fraîcheur d’un monde mystérieux, mêlant histoire de fantôme, secrets de famille, et dépeignant un monde rural qui disparaît. Terminé en 2 tomes.

arbre dans la cour (L') (Jeff Gottesfeld)

note: 5Aborder L'histoire d'Anne Frank Tiphaine - 5 juin 2018

Cet album, court et accessible mais pas moins émouvant pour autant, permettra aux plus jeunes de se familiariser avec la figure d'Anne Frank, mais aussi d'aborder la shoah. Pour les plus âgés (sans limite) ou ceux qui connaissent déjà le journal, le point de vue original par la lucarne offre un bel aperçu de l’œuvre, servi par des illustrations sépia, délicates et pudiques.

Spinning (Tillie Walden)

note: 5Premier titre publié en France Tiphaine - 26 mai 2018

Tillie Walden raconte son adolescence rythmée par les entraînements de patinage artistique de haut niveau, levée à 4h, plusieurs heures par jour, quasiment chaque jour... L’exigence de la discipline, ses difficultés à s’entendre avec ses pairs et à assumer son homosexualité, notamment auprès de sa famille. À la vingtaine (!), Walden livre un récit autobiographique d’une incroyable maîtrise narrative, au trait sobre mais expressif – rien n’est superflu. Un autoportrait d’une grande sensibilité, tout en psychologie. Une BD qui se distingue clairement parmi les sorties de ces dernières années !

Chats indiens (Anushka Ravishankar)

note: 5Découvrir l’art indien Tiphaine - 25 mai 2018

Ce recueil de dessins de félins issus de l’art vernaculaire indien permet de découvrir différentes visions de ce compagnon bien connu. C’est l’occasion d'appréhender des styles radicalement éloignés de ce qui nous est familier, et parfait pour initier les plus jeunes à un art ethnique riche et coloré. À voir aussi : bestiaire indien.

Artemisia (Nathalie Ferlut)

note: 4Une biographie passionnante Tiphaine - 17 janvier 2018

Le portrait d'une femme fascinante : Artemisia Gentileschi, artiste italienne du XVIIe qui sut s’affirmer malgré les obstacles, exprimer son art, en vivre et être indépendante. Un parcours d'avant-garde.

Mort cinder (Hector Oesterheld)

note: 5Une réédition attendue Tiphaine - 17 janvier 2018

« L’homme qui était né et mort mille fois » embarque l’antiquaire Ezra Winston dans des aventures fantastiques à la manière de Poe et Lovecraft, des voyages dans le temps et d'antiques souvenirs. Les innovations graphiques et le noir et blanc expressionniste de Breccia sont exceptionnels.

Antigone (Régis Penet)

note: 3Tragique Tiphaine - 13 septembre 2017

Belle adaptation de cet épisode de la mythologie grecque. On est d'ailleurs plus près de la galerie de peintures (peinture sur bois), d'où une certaine rigidité, mais l'ensemble reste assez fascinant.

Irena n° 2
justes (Les) (Jean-David Morvan)

note: 4Histoire d'une Juste Tiphaine - 13 septembre 2017

Dans ce second tome, on voit toute l'organisation et les multiples personnes impliquées pour sauver les enfants du ghetto, malgré les risques élevés. Et avec les risques, la violence est également plus présente, donc à conseiller toujours aux jeunes à partir d'une douzaine d'années ; un adulte avec qui l'aborder est souhaitable !

Shangri-la (Mathieu Bablet)

note: 5Meilleure BD SF 2016. Voilà. Tiphaine - 29 juillet 2017

Dans un futur lointain, les hommes vivent dans une station spatiale loin d’une Terre inhospitalière. La station est régie par une multinationale toute-puissante. Parvenue à la prospérité ultime, l’humanité veut repousser les dernières limites et créer un nouvel humain. Critique du consumérisme, brassant maints autres thèmes typiques du genre, colorisation et dessins très travaillés et au style bien particulier, grandes cases vertigineuses… Le tout constitue un superbe album !

où se termine la terre (Là) (Désirée Frappier)

note: 5Un portrait émouvant, abondamment documenté... Tiphaine - 29 juillet 2017

... qui dépeint l’évolution d’un homme investit au sein de la gauche radicale, dont l’entourage a été tragiquement affecté par la dictature. C’est tout un pan de l’histoire du Chili qui est déroulé, via le prisme d’une génération marquée par des conflits politiques et sociaux majeurs, qui aboutiront au coup d’État de Pinochet en septembre 1973. Si vous appréciez le ton engagé et humain, sans concession de Désirée et Alain Frappier, vous pouvez lire toute leur biblio !

Irena n° 1
ghetto (Le) (Jean-David Morvan)

note: 4Histoire d'une Juste Tiphaine - 29 juillet 2017

Cette bande dessinée retrace le parcours d’Irena Sendlerowa, qui sauva de nombreux enfants. Lecture accessible, elle n’occulte cependant pas les scènes difficiles : à conseiller à partir d’une douzaine d’années et/ou en lecture accompagnée. A lire aussi : "L'enfant cachée" et "Rescapés de la Shoah".

terre des fils (La) (Gipi)

note: 5Un récit âpre et beau, très riche Tiphaine - 31 mai 2017

Dans un monde post- apocalyptique, la négation de sentiment ronge les relations entre un père et ses fils adolescents. Un semblant de sociabilité de voisinage survit à la décadence généralisée, tandis que la menace des « fidèles » se profile. Gipi s’illustre par une incroyable maîtrise du noir et blanc. Il y a beaucoup à tirer de ce récit à première vue simple.

où vont les fourmis (Là) (Frank Le Gall)

note: 4Magnifique voyage oriental... Tiphaine - 27 mai 2017

... drôle, tendre et apaisant. Un dessin et des couleurs enchanteurs… une BD magique ! À conseiller aux jeunes lecteurs mais aussi aux grands !! A lire également : "Le vent dans les saules" et "Le vent dans les sables" du même dessinateur.

Géronimo (Clément Xavier)

note: 4Superbe BD biographique Tiphaine - 27 mai 2017

À travers cette adaptation des "Mémoires de Geronimo", les auteurs livrent leur vision de ce personnage emblématique, en intégrant une iconographie variée à leur récit. Avec une certaine lucidité concernant ce pan de l'Histoire américaine, ils signent une excellente bande dessinée biographique. A lire aussi du même duo, le frappant "Yékini le roi des arènes".

Charlie Chan Hock Chye (Sonny Liew)

note: 5Déjà une des meilleures BD de 2017 Tiphaine - 27 mai 2017

Attention ne lisez pas la 4e de couverture / résumé ! Un portrait attachant, un récit passionnant et ambitieux, construit avec une maîtrise qui force le respect ! Il rappelle le potentiel de la BD et lui rend hommage en même temps qu’il déroule l’histoire moderne mouvementée de Singapour, tantôt avec humour, tantôt avec gravité. Sonny Liew, méconnu sous nos latitudes, est déjà un grand de la BD ! 6 Nominations aux Eisner Awards 2017.

Rescapés de la Shoah (Zane Whittingham)

note: 4Les histoires de Heinz, Trude, Ruth, Martin, Suzanne et Arek Tiphaine - 3 mai 2017

Une bande dessinée qui traite judicieusement du thème difficile de l’Holocauste. Elle aborde des évènements marquants de la seconde guerre mondiale à hauteur d’enfant. A partir d’une dizaine d’années.

Maison hantée (La) (Shirley Jackson)

note: 5Une histoire qui a fondé les canons du genre Tiphaine - 5 avril 2017

Une atmosphère pesante, inquiétante, un récit qui met l’accent sur la psychologie des personnages, fantastique dans son sens premier : la maison est-elle malsaine par nature ? Eleanor est-elle trop fragile psychologiquement ? Il ne faut pas s’attendre à des réponses rationnelles et clairement définies. Un roman particulièrement éprouvant et effrayant ! A lire également de Shirley Jackson "Nous avons toujours vécu au château" tout à fait dérangeant et fascinant...

folle escapade (La) (Martin Rosen)

note: 5Un film d'animation poignant et sans concession Tiphaine - 28 novembre 2016

Ce film est une remarquable adaptation du roman "Watership Down" : l'intrigue remaniée respecte l'esprit originel mais est du coup très dense. Les évènements dramatiques se succèdent de près et ajouté à l'esthétique sombre on obtient un film superbe mais plutôt rude, à déconseiller aux enfants trop jeunes et/ou sensibles. Les adultes au cœur bien accrochés peuvent prolonger l'expérience avec l'excellent "The plague dogs" des mêmes réalisateur et scénariste.

Melvile n° 1
histoire de Samuel Beauclair (l') (Romain Renard)

note: 4Une série au concept intéressant Tiphaine - 18 novembre 2016

Quelque soit le personnage malmené dans cette mystérieuse bourgade qui évoque un trou perdu des États-Unis, les tomes de la série ont en commun une histoire humaine, des vies qui se croisent dans une ambiance inquiétante et savamment construite, teintée d'un fantastique subtil. Ce qui ne manquera pas de séduire les lecteurs amateurs d'atmosphère étrange et même des lecteurs qui ne lisent d'ordinaire pas de bandes dessinées.

Watership Down (Richard Adams)

note: 5Le Seigneur des Anneaux, mais avec des lapins ! Tiphaine - 18 novembre 2016

Ce roman épique, classique en Angleterre mais plus édité en France depuis 1973, nous plonge dans l'univers de lapins en quête d'une terre accueillante et devant surmonter mille obstacles pour atteindre leur but. Heureusement, chaque lapin apporte une qualité ou une compétence à la communauté sous la houlette de Hazel, meneur courageux et déterminé. On tremble et on espère avec ces valeureux animaux qui ont leur propre langue, leurs propres mythes, leur propre culture. Un plaidoyer pour la nature, un excellent roman que je conseille aux adultes comme aux enfants bons lecteurs.

vie sans mode d'emploi (La) (Désirée Frappier)

note: 4Autobiographie politisée Tiphaine - 16 septembre 2016

La vie de Désirée Frappier durant les années 80, entre galère, débrouille, rencontres enrichissantes dans son modeste immeuble parisien, revendications sociales et éveil d’une conscience politique. Elle traverse avec courage cette décennie mouvementée. A lire également le choix, qui revient sur ses années antérieures et sur la cause pro-IVG.

fenêtre de Kenny (La) (Maurice Sendak)

note: 4Inédit en France jusqu’alors... Tiphaine - 16 septembre 2016

..."La fenêtre de Kenny" est le premier album de Sendak en tant qu’auteur-illustrateur. Lors d’un rêve, Kenny se voit remettre 7 questions auxquelles il doit répondre, formant 7 mini-chapitres permettant d’espacer la lecture. Kenny, face à lui-même au sein de son univers (sa chambre, ses jouets) apporte ses réponses à des questions oniriques et bien moins inconséquentes qu’on ne pourrait le penser, autour des rapports imaginaire/réel, désirs/besoins, solitude/rapport aux autres. Sendak illustre ce récit d’initiation par des dessins simples et d’une grande finesse, dans une gamme de gris et jaunes qui appuie l’ambiance douce de l’intimité de cet univers enfantin.

Création (Bhajju Shyam)

note: 5C’est un nouveau chef d’œuvre d’art Gond... Tiphaine - 20 juillet 2016

... que ce beau livre qui nous plonge dans la symbolique et la mythologie de cette ethnie indienne, au sens pictural fort et aux couleurs chatoyantes. Un superbe objet réunissant art et artisanat qui ravira les petits et les grands, à travers la découverte d’un style et d’une culture uniques.

Rachel Rising n° 2
Même pas peur (Terry Moore)

note: 4Le mystère s'épaissit ! Tiphaine - 20 juillet 2016

Quelques réponses aux pistes lancées dans le premier tome, mais qui suscitent presque davantage de questions ! L'auteur convoque ici d'autres figures horrifiques et rend son intrigue d'autant plus imprévisible...

passeur (Le) n° 4
fils (Le) (Lois Lowry)

note: 4Le nouveau tome d'une excellente série SF Tiphaine - 20 juillet 2016

Parallèlement aux évènements survenus dans Le Passeur, ce tome est consacré à la jeune mère de l'enfant avec lequel Jonas s'est enfuit : ce manque cruel la poussera à affronter de terribles épreuves pour retrouver son fils, à travers des communautés bien différentes de celle d'où elle vient, plus libres mais parfois plus dures...

ogres-dieux (Les) n° 1
Petit (Hubert)

note: 4Le début d'une saga fascinante Tiphaine - 20 juillet 2016

Une nouvelle sortie dans la remarquable collection Métamorphose chez Soleil : l'histoire captivante d'une dynastie d'ogres et de géants sur le déclin, une fantasy sombre, sans elfe, guerrier ni dragon, qui rappelle l'atmosphère décadente de la série Gormenghast de Mervyn Peake. Cette BD est également un très bel objet, ce qui n'enlève rien au plaisir de lecture.

Munch (Steffen Kverneland)

note: 4Une intense plongée dans la vie du peintre Edvard Munch... Tiphaine - 20 juillet 2016

... basé sur des citations de contemporains uniquement, par un auteur norvégien au dessin anguleux, maîtrisant plusieurs styles ainsi qu’une large palette de couleurs et non dénué d’humour !

putois qui m'aimait (Le) (Mac Barnett)

note: 4Un thriller oppressant version album pour enfant ! Tiphaine - 10 juin 2016

Là où l’enfant pourra savourer un récit dynamique, drôle et absurde, le lecteur adulte trouvera un aspect angoissant digne de Hitchcock : une histoire de "stalker" à l’issue pas totalement heureuse... Par l’auteur des très bons albums "Sam et Tom : l’incroyable aventure" et "Extra-doux" et illustré par Patrick McDonnell, l’auteur des géniaux strips humoristiques "Earl & Mooch".

Ulysse (Jean Harambat)

note: 4(Re)lire l'Odyssée Tiphaine - 26 mars 2016

L’auteur adapte quelques épisodes du retour d’Ulysse à Ithaque, entrecoupés d’interventions de spécialistes de l’Odyssée (dont JP Vernant, celui de la médiathèque, oui oui), éclairantes ou offrant simplement un parallèle avec leur propre expérience, toujours sous forme de bande dessinée. Résultat : un récit érudit et très agréable à lire, accessible, joliment dessiné et superbement colorisé.

Réalité (Quentin Dupieux)

note: 4Mort de rire Tiphaine - 12 mars 2016

C’est comme regarder une œuvre d’Escher, mais en film… Subtil, intelligent, très bien fait, une mise en abîme barrée et très drôle !!

cri du sorcier (Le) (Jerzy Skolimowski)

note: 4un film fantastique... Tiphaine - 24 février 2016

... typique des films du genre des années 1970, qui suscite malaise et fascination, des acteurs excellents, une musique et des sons incroyables, une mise en scène et un montage déstabilisants : un film qui marque. Et la scène du cri dans les dunes est tout bonnement saisissante !!

Wizzywig (Ed Piskor)

note: 4(Re-)découvrez le monde des hackers Tiphaine - 23 février 2016

Ed Piskor, auteur issu de la BD indépendante américaine, dresse un portrait de hacker inspiré de la vie de plusieurs pirates qui ont marqué les esprits. Assez dense, documentée et engagée, cette BD donne l’occasion de (re-)découvrir le profil et les motivations des hackers : curiosité, défi, technique, liberté, militantisme, ainsi que les dommages collatéraux occasionnés : conditions carcérales et abus de pouvoir des autorités. Le dessin, classique dans son genre, aurait pu être peaufiné, mais colle tout à fait à ce sujet alternatif.

De la part du diable (Aina Basso)

note: 4Brûle, sorcière, brûle ! Tiphaine - 15 janvier 2016

Il s'agit de l'histoire parallèle de deux jeunes filles de milieux très différents, confrontées à la sorcellerie et sa répression très violente, à travers l'inquisition en Norvège au XVIIe siècle. Un roman émouvant, qui n'épargne pas la dure réalité (tout en étant adapté à sa cible ado) et solidement documenté. Bonus : les amateurs éclairés et/ou conquis pourront regarder Häxan https://archive.org/details/Haxan_tinted_and_subtitled

attente infinie (L') (Julia Wertz)

note: 3Une fille de caractère Tiphaine - 13 janvier 2016

L'attente infinie... Un titre qui résonne avec l'introspection, le lyrisme, la haute littérature. En fait non : Julia Wertz brosse dans ces récits du quotidien un autoportrait en fille blasée, cynique, à l'humour à l'avenant : les blagues de prouts y cotoient les anecdotes émouvantes, mises en images de manière simple et expressive dans la lignée de la BD indé américaine. Dommage que le recueil rassemble des histoires disparates, qui sont parfois des préambules d’œuvres ultérieures, ce qui donne un côté redondant et légèrement déstabilisant. Ça n'enlève cependant rien au plaisir de découvrir cette auteur sarcastique et sympathique.

Seediq Bale, les guerriers de l'Arc-en-Ciel (Row-long Chiu)

note: 4A priori la seule BD de Taïwan éditée en France actuellement Tiphaine - 8 janvier 2016

Une occasion rare (unique ?) de découvrir une des nombreuses ethnies de Taïwan à travers un épisode sanglant de son histoire sous l’occupation japonaise et la BD taïwanaise, également méconnue. Une BD riche, détaillée et très documentée, un dessin qui n’a rien à envier aux grandes figures du manga réaliste, par un auteur devenu le spécialiste du peuple Seediq.

Nausicaä n° 1
Nausicaä de la vallée du vent (Hayao Miyazaki)

note: 5Magique ! Tiphaine - 5 janvier 2016

Le seul manga "papier" traduit en français de Miyazaki, davantage connu pour ses films d’animation, met en scène une héroïne charismatique dans un superbe plaidoyer écologiste et pacifiste, servi par un dessin foisonnant.

Oeuvre non trouvée

note: 5C’est un nouveau chef d’œuvre d’art Gond... Tiphaine - 22 décembre 2015

... que ce beau livre qui nous plonge dans la symbolique et la mythologie de cette ethnie indienne, au sens pictural fort et aux couleurs chatoyantes. Un superbe objet réunissant art et artisanat qui ravira les petits et les grands, à travers la découverte d’un style et d’une culture uniques.

intrus (Les) (Adrian Tomine)

note: 4Sélection Angoulême 2016 Tiphaine - 22 décembre 2015

Un recueil d’histoires dressant le portrait de quelques paumés et par là-même d’une certaine Amérique. Le ton est mélancolique malgré des planches aux couleurs parfois lumineuses comme la Californie mais sous forme de gaufrier à la régularité inéluctable… Dans la droite ligne de Daniel Clowes et Chris Ware.

Chez nous (Carson Ellis)

note: 4Rien ne vaut son chez-soi Tiphaine - 19 décembre 2015

Ce charmant album au dessin un brin rétro nous emmène à travers les époques et les pays pour découvrir les logis les plus ordinaires mais aussi les plus fantaisistes. Un livre à lire en famille, bien au chaud - à la maison bien sûr !

enfant inattendue (L') (Marguerite Van Cook)

note: 4Une nouvelle publication de goût de l'éditeur Ça et Là Tiphaine - 12 décembre 2015

M. Van Cook, figure du mouvement punk britannique, raconte ici sa jeunesse en remontant jusqu'à la vie de sa propre mère, déjà femme au caractère fort qui se heurte au carcan de son époque : elle bataillera afin de garder ses enfants, mère seule et plus tard adultère, ce qui constitue alors dans cette période d'après-guerre un obstacle a priori insurmontable. Le dessin est à l'avenant, parfois délicat, puis tout en explosion lyrique de couleur. Le même duo avait déjà participé à "Seven miles a second", un pur bijou du 9ème art.

choix (Le) (Désirée Frappier)

note: 4Une BD militante... Tiphaine - 12 décembre 2015

... qui nous rappelle qu'un droit n'est jamais pleinement acquis et qu'il faut rester vigilant, à travers le récit autobiographique d'une des co-auteurs, au style tant graphique que narratif sans concession et sans fioriture. Une BD de qualité et une lecture qui n'est pas du luxe, notamment pour ceux qui n'ont pas vécu un des combats majeurs pour les droits des femmes qu'est la légalisation de l'avortement.

fleurs de la ville (Les) (Jon Arno Lawson)

note: 4Une charmante promenade... Tiphaine - 12 décembre 2015

... à travers la ville : un papa et sa petite fille traverse la ville pour rentrer à la maison. Cette balade est l'occasion pour l'imagination enfantine de s'attacher à une foule de détails, qui sont autant d'éclats de couleur dans le milieu urbain en nuances de gris, noir et blanc. Ce récit modeste est servi par un dessin souple, chaleureux, tout en légèreté grâce au trait au pinceau et à l'aquarelle. Un très bel album, sur les choses simples du quotidien !
https://youtu.be/50YbsqkW9-c

Brain less (Jérôme Noirez)

note: 4Braaaaaiiiiiiiiiiin !!!! Tiphaine - 16 octobre 2015

Noirez prend le contre-pied des histoires de zombies auxquelles nous sommes habitués, pour nous proposer un récit adolescent davantage dans l’ambiance que dans l’action. Brainless constitue un clin d’œil appuyé au cinéma de genre et à la culture américaine, aux accents parfois mélancoliques mais pas moins drôle pour autant ! Ici les zombies se distinguent difficilement d’ados lambda, certains connaissent même l’amour tandis que le danger ne vient pas forcément de là où on l’attend... Un roman qui étonnera les lecteurs friands d’horreur, jeunes et moins jeunes !

Odile et les crocodiles (Chantal Montellier)

note: 4Un récit fort qui fait date dans la BD Tiphaine - 3 octobre 2015

Odile et les crocodiles est une BD féministe au propos radical, ancré dans son époque tant graphiquement que dans le scénario et ponctué de références émancipatrices. Une BD brève mais à l'effet coup de poing.

Batman (Ralph Cosentino)

note: 5Particulièrement adapté aux très jeunes fans de super-héros ! Tiphaine - 1 octobre 2015

Ralph Cosentino a simplifié l'histoire de plusieurs héros de comics pour les rendre accessibles aux petits (dès 5-6 ans) avec succès : origines, super-vilains, ces aventures de Batman, Wonder-woman et Superman n'ont rien à envier aux plus grandes !

Moi, Ane premier (Antonio Rubino)

note: 4Classique italien Tiphaine - 10 septembre 2015

Rubino réinterprète ici le thème de l'enfant-roi, concentre les influences de classiques de la littérature jeunesse, de différents styles graphiques et livre un album toujours d'actualité.

Animaux bien élevés (Antonio Rubino)

note: 4Une curiosité patrimoniale Tiphaine - 10 septembre 2015

Le style étonnant de Rubino, ancré dans son époque et influencé par l'art nouveau et le futurisme italien, offre un contraste intéressant avec le propos de l'album, d'une modernité inattendue à l'opposé des clichés colonialistes des années 1920. A découvrir.

John Brown, Rose et le chat de minuit (Jenny Wagner)

note: 5L'indispensable réédition... Tiphaine - 9 septembre 2015

... d'un album à l'histoire simple et sensible, indémodable : le chat trouve sa place aux côtés de la vieille dame Rose et malgré la mauvaise volonté du chien John Brown, le tout parfaitement illustré par le grand Ron Brooks (déjà au dessin de l'étonnant Bunyip et du cruel mais très beau Fox).

Yellow yellow (Frank Asch)

note: 5Un album aventureux qui parlera à l'imaginaire des jeunes citadins ! Tiphaine - 8 septembre 2015

Au gré d'une promenade en ville, un petit garçon trouve un chapeau jaune, qui nous donne l'occasion d'explorer avec lui un univers urbain foisonnant et délirant dont les moindres détails (très amusants) sont à traquer dans chaque recoin !! Stamaty, l'illustrateur, avait déjà montré son talent dans le super album "de l'utilité des hamburgers".

Marie des dragons (Ange)

note: 3Une saga de fantasy... Tiphaine - 17 juillet 2015

sans temps mort, mêlant univers de fantasy médiévale, mondes parallèles et occultisme, avec un dessin et une colorisation réalistes et soignés.

Glenn Gould (Sandrine Revel)

note: 5Une très belle surprise ! Tiphaine - 8 juillet 2015

Une brève biographie du fameux pianiste et compositeur, à la réalisation très réfléchie mais néanmoins pleine d’émotion : l’auteur exploite très bien son dessin un peu figé, au point de rendre parfaitement le rythme (musique, dialogue). La séquence de fin (à partir de la p112) se suffit presque à elle-même et constitue une sorte de synthèse de la vie de G.G., autour d'une envolée graphique métaphorique au fil rouge. Un travail admirable !

Comment naissent les araignées (Marion Laurent)

note: 54 superbes portraits : 1 histoire poignante Tiphaine - 8 juillet 2015

Trois femmes en détresse cherchent à fuir leur situation, à travers un "road-trip" bancal. Le dessin évoque les indé américains, colorisé avec une palette généralement associée aux femmes, qui de chaude devient ici oppressante. Cette BD sombre, marquée par un esprit féministe, apporte un contrepoint intéressant en la figure de Dwight, seul personnage masculin, qui donne une nouvelle dimension à l’histoire.

Juste à côté de moi (Sigrid Baffert)

note: 4Un bel album sur un sujet de société Tiphaine - 4 juin 2015

Deux amis évoquent leur quotidien à travers un texte simple et surtout des illustrations qui en disent beaucoup sur leurs différences et leurs points communs. Un album à hauteur d'enfant sur des problèmes d'actualité, tout en subtilité.

Fatherland (Nina Bunjevac)

note: 4Quête familiale et historique Tiphaine - 2 juin 2015

L'auteur évoque sa famille et son histoire étroitement mêlée aux guerres de Yougoslavie, en remontant avant la seconde guerre mondiale, et réalise une BD presque documentaire mais personnelle, au dessin soigné qui peut sembler désuet mais d’un style incontestable et ne craint pas de recourir aux cartes. Une bonne occasion d’en apprendre plus l’histoire des Balkans.

Théorie de la tartine (La) (Titiou Lecoq)

note: 4« Le web avait été les Amériques des handicapés sociaux. » Tiphaine - 30 mai 2015

Ce roman débute son intrigue à la fourche entre une époque où Internet était encore une sorte d’agora virtuelle d’expérimentation et d’échange « pour l’amour du lol », où les forums et les chats n’étaient pas modérés (pour le meilleur et pour le pire) : un énorme potentiel, des perspectives d’évolution très différentes… Et aujourd’hui où Internet est devenu un miroir de la société, pas un nouvel espace mais une extension de la vie réelle, sous la coupe des multinationales et investi par les autorités, le royaume du « big data ». C’est un roman très drôle, aux personnages bien campés, nostalgique et terriblement lucide, qui met en lumière les enjeux du web actuel. Sur un thème approchant vous pouvez lire "Dans la dèche au royaume enchanté" de Cory Doctorow.

sorciers de la guerre (Les) (Ralph Bakshi)

note: 3Une expérience... Tiphaine - 21 avril 2015

Vous prenez les Schtroumpfs, Taram et le chaudron magique, Elfquest, le Seigneur des anneaux (déjà adapté par le même réalisateur, avec cette discutable technique du pauvre qui consiste à incruster dans l'image des prises de vue réelles en négatif...), vous passez ça au mixer, le tout vaguement arrosé de funk et de musique psyché et soumis à des changements de style du coq à l'âne, sans oublier les archives de guerre nazies... Ce n'est pas pour autant mauvais, mais pour le moins surprenant !!

Subtil changement (Le) n° 1
cercle de Farthing (Le) (Jo Walton)

note: 4Plus qu'une simple enquête Tiphaine - 14 avril 2015

Jo Walton livre ici un roman tout à fait différent de Morwenna : si ce n'est le contexte uchronique qui permet de montrer à quel point la frontière est mince et fragile entre démocratie et régime autoritaire, Le cercle de Farthing se présente davantage comme un policier historique, au propos éminemment politique. Une enquête passionnante aux personnages principaux (l'inspecteur et Mrs Kahn) bien campés qui emportent l'adhésion, montrant les petites compromissions, la volonté de maintenir coûte que coûte les apparences et les manipulations à grande échelle d'une certaine classe sociale.

wicker man (The) (Robin Hardy)

note: 5Film CVLTE... Tiphaine - 18 mars 2015

... en Angleterre mais obscur par chez nous, voilà une œuvre fort atypique : film fantastique, à tendance horrifique mais aussi comédie musicale, accompagné d'une très belle musique folk... Une ode au paganisme portée par un Christopher Lee habité. Une expérience à part pour les amateurs de vieux films horreur/fantastique!

jour où la vache a éternué (Le) (James Flora)

note: 4Atchoum ! Tiphaine - 19 février 2015

Le jour où la vache a éternué, publié en 1967, n'a pas pris une ride ! Une folle histoire d'animaux pris dans un tourbillon de catastrophes en chaîne... Voilà un album drôle et très vivant, l'occasion de découvrir James Flora, artiste reconnu aux États-Unis pour ses couvertures de disques et dans la publicité, mais dont nous avons peu de publications en france.

Je suis ton ombre (Morgane Caussarieu)

note: 4Du sang ! Tiphaine - 10 février 2015

Un bon roman vampirique, qui revient à la tradition du vampire violent et décadent de Louisiane, dans la lignée d'Anne Rice et Poppy Z. Brite. On est loin, loin des vampires édulcorés et vidés de toute substance (ahaha) de Twilight et autres productions du genre.

Hokusai et le cadeau de la mer (Beatrice Alemagna)

note: 4Hokusai pour les petits Tiphaine - 28 janvier 2015

Très bon album sur le thème de l'art, court mais éloquent. Un bel hommage à Hokusai, à mettre entre toutes les mains, notamment des plus jeunes pour les initier aux estampes japonaises.

Kamandi n° 1 (Jack Kirby)

note: 4"Le dernier garçon de la Terre !" Tiphaine - 27 janvier 2015

La série post-apo du grand Kirby (co-fondateur de l’univers marvel) enfin rééditée. Un côté légèrement désuet mais une grande aventure faisant référence à de grandes œuvres SF et fustigeant la cruelle suprématie humaine. De superbes double-pages !!

saison des billes (La) (Gilbert Hernandez)

note: 3"Je vais monter une pièce dans le jardin : Captain America contre Crâne Rouge !" Tiphaine - 27 janvier 2015

Une évocation espiègle de l'enfance des années 60 dans un quartier chicano, par un des frères Hernandez, figures de la BD alternative américaine.

Rachel Rising n° 1
ombre de la mort (L') (Terry Moore)

note: 4Du nouveau dans l'univers des zombis Tiphaine - 2 janvier 2015

Terry Moore met son talent à créer de singuliers personnages féminins au service d'une histoire de zombis à l'atmosphère étrange et inhabituelle, non dénuée d'humour. Mais s'agit-il vraiment de zombies ? Ou plutôt, ne s'agit-il QUE de zombies ? Si vous en avez marre des mort-vivants, c'est la série à tenter avant de tout abandonner !

Demi-frère (Kenneth Oppel)

note: 5Une très belle histoire d'amitié enfant/animal Tiphaine - 31 décembre 2014

Ben, d'abord hostile à la présence du chimpanzé dans sa famille aux rapports tendus, apprend à le connaître et à l'aimer. Ce roman, tout en restant facile à lire et divertissant, expose le fonctionnement d'une expérience scientifique, explore les liens familiaux et la vie d'un ado et enfin aborde des questions telles que : jusqu'où pouvons-nous utiliser les animaux ? Les animaux ont-ils une personnalité ? En quoi sont-ils différents de nous ?

Swimming poule mouillée (Guillaume Long)

note: 3Une BD plutôt coule Tiphaine - 12 décembre 2014

Quel challenge que la classe piscine quand on est enfant... Une BD drôle, courte et sympa pour dédramatiser une activité que les enfants appréhendent parfois !

Mongo est un troll (Philippe Squarzoni)

note: 4Fantasy sans héros Tiphaine - 26 novembre 2014

Une BD plutôt plutôt inattendue de la part de l'auteur de Saison Brune, puisque ça n'a absolument rien à voir : Squarzoni livre ici un récit de fantasy/tranche de vie, autour de deux compères vaguement magouilleurs en quête de la mère de l'un d'eux, rejoints par une jeune sorcière un peu paumée au cœur d'artichaut. Il ne se passe à vrai dire pas grand-chose et pourtant, la sauce prend ! L'ensemble n'est pas sans évoquer Château l'attente de Linda Medley.

Love MEATender (Manu Coeman)

note: 3Et bon appétit Tiphaine - 22 novembre 2014

Ce documentaire dénonce les conséquences (écologiques, sociales, sanitaires...) de l'élevage intensif que ce soit en Europe, en Afrique ou en Amérique du sud, avec parfois une pointe d'humour. Une bonne entrée en matière sur le sujet.

Voix de la nuit (Ulli Lust)

note: 3BD glaçante Tiphaine - 20 novembre 2014

Voix de la nuit suit en parallèle un jeune acousticien et la jeune Helga, fille aînée de Goebbels, dont les parcours vont se croiser dans le tumulte de la fin de la seconde guerre mondiale. Ulli Lust adapte ici un roman allemand en animant les personnages de son souple trait crayonné et en déployant une palette tantôt colorée tantôt sombre, mais toujours terne et délavée, annonçant le déclin du national-socialisme et dévoilant la nature de son élite, à travers le regard de deux proches qui devinent sans vraiment saisir la situation, l’un à cause de son âge, l’autre tout à son obsession des voix et des sons.

Anthologie (Moto Hagio)

note: 5Un auteur à découvrir et faire connaître Tiphaine - 24 octobre 2014

9 nouvelles de longueur variable qui permettent de découvrir une palette variée des œuvres de Moto Hagio : de la science-fiction, du fantastique, traitées avec humour ou lyrisme, mais également des œuvres plus « intimes » touchant à la relation mère/fille, aux liens fraternels, aux questions de genre ou à l’ambivalence des relations. Des mangas pleins d’audace pour l’époque, qui se lisent avec autant de fraîcheur aujourd’hui. Vous pouvez lire également Le cœur de Thomas.

Instruire en famille (Charlotte Dien)

note: 4Pensé pour les familles Tiphaine - 10 octobre 2014

Vous vous intéressez à l'enseignement à la maison, ou vous envisagez déjà sérieusement de vous charger de l'éducation de vos enfants, mais vous avez encore des questions et des incertitudes... Ce livre est court, accessible, bien construit et propose des réponses à des problèmes pratiques, ainsi que des témoignages et des références juridiques. Le livre à lire avant de se lancer !

Lois de l'été (Les) (Shaun Tan)

note: 5Un magnifique album ! Tiphaine - 13 septembre 2014

Les lois de l’été retranscrit une relation amicale et/ou fraternelle sous tous ses aspects : attachement, complicité, mais aussi rivalité et conflit, tout en restituant parfaitement l’ambiance de l’été, l’imagination et les jeux typiques de l’enfance. Les illustrations à la peinture à l’huile sont intrigantes, pleines de sens et de références (peintres impressionnistes entre autres). Cet album d'une grande richesse offre de multiples interprétations !

Dream box (N. M. Zimmermann)

note: 4Un bon roman horreur/fantastique Tiphaine - 12 septembre 2014

à la manière américaine, qui ne décevra pas les amateurs de Stephen King. Un jeune garçon en proie à des visions cauchemardesques voit sa famille glisser peu à peu vers le drame... La haine qu'il perçoit dans son entourage auparavant aimant est-il la cause ou la conséquence du Mal ? La jeune auteur française livre un récit tout en ambiance, à la fois fin et puissant, digne de ses influences. Passez outre la couverture, qui n'a pas grand-chose à voir avec l'histoire.

congrès (Le) (Ari Folman)

note: 5Un film à ne pas rater ! Tiphaine - 28 août 2014

Une superbe adaptation du livre de Stanislaw Lem : le réalisateur a su en conserver le message et la trame tout en se l'appropriant complètement. Il s'agit non seulement d'un des meilleurs films de SF que j'aie vu ces dernières années, mais on pourrait presque dire qu'il est au cinéma à venir ce qu'a été "Chantons sous la pluie" à la transition cinéma muet/parlant. Si on considère en plus l'audace de le réaliser en associant film d'animation et prises de vues réelles, c'est magistral !

captivé (Le) (Christophe Dabitch)

note: 4Un captivé captivant (ohoho) Tiphaine - 2 août 2014

Cette BD est l'occasion de découvrir le cas tragique et fascinant d'Albert Dadas, victime de pulsions de voyage, et le personnage non moins intéressant du médecin qui tenta de le guérir par l'hypnose. Un récit tout en finesse et en concision, très bien porté par un dessin crayonné noir et blanc, sobre et précis.

Congrès de futurologie (Le) (Stanislaw Lem)

note: 4L'avenir sera psychimique ou ne sera pas ! Tiphaine - 31 juillet 2014

Exhumons une vieillerie de nos réserves : Le congrès de futurologie est bien moins connu que Solaris, pourtant il ne démérite pas ! Tenant à la fois du côté barje de Las Vegas Parano, du conte philosophique et lorgnant très fort du côté de PK Dick, c'est un roman qui ne vous laissera pas indifférent. N'oubliez pas de regarder l'excellent film qu'en a tiré Ari Folman : Le congrès.

Northlanders n° 1
livre anglo-saxon (Le)

note: 3Les vikings envahissent les comics Tiphaine - 24 juillet 2014

Ce 1er tome (sur 3) se concentre sur l'influence Viking en terre anglo-saxonne, et rassemble différents épisodes indépendants avec scénaristes et dessinateurs variés aux manettes... Avec un résultat plus ou moins heureux comme souvent dans ce cas, tout comme la rigueur historique très aléatoire. L'arc de "Sven le revenant" se distingue cependant très clairement du reste, rien que pour celui-là, ce tome vaut le détour. Une alternative comics à l'excellent manga "Vinland Saga".

Space brothers n° 1 (Chuya Koyama)

note: 4Le seinen du moment Tiphaine - 16 juillet 2014

Face à son petit frère, jeune et célèbre astronaute japonais, Mutta se sent comme le raté de service, là où le modèle nippon veut que le grand frère soit un parfait exemple. La personnalité atypique de Mutta, la relation fraternelle ainsi que la plongée dans l'univers astronautique et l'humour toujours présent font de ce manga une lecture très sympa !

Kanopé (Louise Joor)

note: 3BD SF par une jeune auteur Tiphaine - 15 juillet 2014

Cette BD post-apo souffre malheureusement d'un scénario un peu léger... Le dessin, bon mais classique, ne suffit pas à relancer l'intérêt. Kanopé constitue donc une lecture agréable mais qui aurait gagné à être plus exigeante. On pourra cependant guetter les prochains titre de Louise Joor pour suivre son évolution.

enfants qui poursuivent les étoiles (Les) n° 1
enfants qui poursuivent les étoiles Tome 1 (Les) (Makoto Shinkai)

note: 3Un bon moment de lecture Tiphaine - 12 juillet 2014

Un manga classique mêlant aventure, fantasy et sentiments, au dessin rond plutôt doux, très lisible. Même si ce titre n'est pas d'une grande originalité (surtout quand on connaît Miyazaki), il est court (3 tomes prévus), très accessible et bien fait dans son genre ; on pourra donc le conseiller sans souci à de jeunes lecteurs, mais il offrira également un bon moment de lecture aux ados !

Des comics et des artistes (Christopher Irving)

note: 3A la découverte des auteurs de comics Tiphaine - 3 juillet 2014

Un beau panorama des auteurs de comics (US et UK), des plus grands à ceux apparus plus récemment dans le paysage de la BD anglo-saxonne, le tout illustré par de beaux portraits photos qui font la particularité du livre, ainsi que des planches et autres croquis.

Un ami très cool (Toni Buzzeo)

note: 5Un peu de fraîcheur Tiphaine - 2 juillet 2014

Lors d’une visite à l’aquarium, Elliot ramène un pingouin en souvenir. Cet album fort attachant, qui relate la naissance d’une belle amitié et célèbre la curiosité scientifique, gagne à être lu attentivement, car comme tout bon album, "Un ami très cool" dit beaucoup de choses en peu de pages ! Les excellentes illustrations de David Small (du très bel album "La dame des livres" et de la saisissante BD "Sutures") sont éloquentes et… distinguées.

A l'ombre des coquillages (José Roosevelt)

note: 5Attention découverte !! Tiphaine - 13 juin 2014

Une BD riche comme on n'en lit pas tous les jours : un très bel univers qui prend le temps de se développer, aux accents SF façon Moebius, Prado ou Taiyou Matsumoto, qui charme et interroge le lecteur au rythme de la quête initiatique, voire existentielle de chacun des personnages brossés avec soin. Un récit fascinant à lire et relire pour en explorer toutes les facettes.

Hilda n° 4
Hilda et le chien noir (Luke Pearson)

note: 4une Hilda injustement méconnue Tiphaine - 5 juin 2014

L'espiègle Hilda nous revient dans un nouveau récit plus long et de facture plus classique, qui ravira les lecteurs de tout âge en quête d'aventure, de créatures étranges et autres lutins. Luke Pearson, avec sa palette colorée et douce à la fois et son trait orignal, fait partie de la nouvelle vague de BD britannique à suivre de près. Pour plus de dépaysement encore, lisez les premiers Hilda, vraiment envoûtants !

Transmetropolitan n° 1 (Warren Ellis)

note: 5Trash et barré Tiphaine - 4 juin 2014

Warren Ellis au top de sa crasse forme ! Spider Jerusalem, un journaliste intègre et ultra cynique, s'acharne à dénoncer ce qui ne tourne pas rond dans une société urbaine futuriste et allumée, quitte à se mettre la moitié des gens à dos.

Darkroom (Lila Quintero Weaver)

note: 4Regard différent Tiphaine - 7 mai 2014

Le point de vue atypique d'une jeune fille métisse immigrée aux États-Unis, qui atterrit en plein système ségrégationniste qui lui semble marcher sur la tête : acceptée ni par les blancs ni par les noirs car non "classée", comment trouver sa place, de surcroît en pleine adolescence ? Une BD de qualité au crayonné noir et blanc, qui plaira aux lecteurs du roman "Sweet Sixteen" ou de la BD "le silence de nos amis".

Pil (Mari Yamazaki)

note: 4Une fille forte Tiphaine - 7 mai 2014

Nanami vit avec son grand-père plutôt insouciant. Passionnée par la musique punk, elle a un objectif : partir à Londres. Ce but l'aide à s'affirmer face aux difficultés qu'elle rencontre et participe à faire d'elle une jeune femme forte. L'auteur campe ici un beau personnage et un bel hommage au mouvement punk. A lire aussi : "Le muret" ou encore, "Trop n'est pas assez".

Oeuvre non trouvée

note: 3Homosexualité en Afrique du Sud Tiphaine - 3 mai 2014

En Afrique du Sud, l'un des pays les plus progressistes en matière de droit des homosexuels, les mœurs restent bien différentes de ce qu'implique la loi. Ainsi, meurtres et viols "correctifs" restent très nombreux. Cette BD témoigne entre fiction et réalité de l'assassinat d'une jeune femme, Noxolo, à cause de ses préférences sexuelles. Dommage que ce bref récit, par ailleurs percutant et instructif, apparaisse si clairement pédagogique.

Campbell (Les) n° 1
Inferno (José Luis Munuera)

note: 3De l'aventure ! Tiphaine - 3 mai 2014

Si vous recherchez une histoire d'aventure, de pirates, dans la tradition franco-belge, c'est Les Campbell qu'il vous faut !! Un pur moment de divertissement, très agréable, pour les grands et les petits. Les amateurs de BD remarqueront les clins d’œil et diverses influences...

ombres (Les) (Vincent Zabus)

note: 4Exil Tiphaine - 23 avril 2014

Cette très belle BD (dans les deux sens du terme, puisqu'il s'agit d'un superbe objet) rend bien compte de ce que peut être le calvaire de quelqu'un qui fuit son pays et cherche une terre d'accueil, grâce notamment à un dessin ample et coloré et des personnages aux formes singulières. A lire sur le même sujet : Là où vont nos pères de Shaun Tan.

Midnight nation (J. Michael Straczynski)

note: 4Road-trip horrifique Tiphaine - 16 avril 2014

Indisponible depuis un certain temps, Midnight Nation est enfin réédité. Non exempt de défaut, ce comic est pourtant difficile à reposer : un homme solitaire luttant pour retrouver son âme, à travers une Amérique hantée de démons et de marginaux. Une quête un peu lente à démarrer mais qui ne vous lâche plus, dans une ambiance à la Stephen King. Si vous aimez, vous pouvez lire un autre comic mettant également en scène le Mal, le vrai : Severed de Snyder.

Kräkaendraggon n° 1 (Lewis Trondheim)

note: 4So geek Tiphaine - 12 avril 2014

Geeks de tous les pays et de tous les âges (enfin à la mode), nul doute que vous vous retrouverez (certains plus que d'autres) dans cette BD fort rigolote parue dans le magazine Spirou. Idéal pour passer un bon moment !! |30|\||\|3 |_3(7|_||23 !

Wet Moon n° 1
Wet moon Tome 1 (Atsushi Kaneko)

note: 4Destabilisant Tiphaine - 12 avril 2014

Dans le Japon des années 1960, un jeune inspecteur cherche obsessionnellement une jeune femme suspectée de meurtre qui lui a échappé, tout en luttant contre des hallucinations et pertes de mémoire provoquées (vraiment ?) par une blessure mystérieuse... Atmosphère de roman noir façon Lynch, au graphisme entre manga et comics indé (Clowes, Burns...).

Oeuvre non trouvée

note: 5Live fast, die young Tiphaine - 28 mars 2014

Rosie a 13 ans. La mère de Rosie est partie, son père travaille à l'étranger. Son unique repère est son amie Nath, qui s'éloigne au gré de nouvelles rencontres. Livrée à elle-même, Rosie est à deux doigts de toucher le fond. Elle rencontre alors Jo, jeune marginal amateur de punk. Les auteurs de Petit Poilu changent complètement de registre et livrent ici un bijou de sensibilité en noir et blanc, à lire dès le lycée. Si vous aimez, lisez également PIL de Mari Yamazaki.

carte des jours (La) (Robert Hunter)

note: 4poétique et personnel Tiphaine - 28 mars 2014

Un très beau récit, entre le conte de création, l'album et la bande dessinée, pour tous les âges et illustré d'un dessin moderne et très coloré. Un titre emblématique de la BD britannique contemporaine, bien représentée par un petit éditeur anglais à suivre, Nobrow.

Ma cuisine végétalienne (Robert Callier)

note: 3Basique Tiphaine - 26 mars 2014

Petit livre proposant des recettes sans aucun produit animal, assez simples et à base de produits de saison mais nécessitant une certaine variété d'ingrédients. Recettes classées par saisons.

Sharaz-De (Sergio Toppi)

note: 5Mille et une nuits Tiphaine - 26 mars 2014

Adaptation libre des Mille et une nuits, cette BD est une merveille graphique et narrative : presque chaque planche (beaucoup de dessins pleine page) constitue une œuvre à elle seule. Le style de Toppi n'a pas d'égal, magnifique en noir et blanc, il est éblouissant dans les quelques récits aux couleurs chatoyantes que comporte Sharaz-de.

Je t'adore (Sandol Stoddard)

note: 4C'est l'amour Tiphaine - 26 mars 2014

Un beau petit album qui n'a pas pris une ride, hommage à la complicité et la tendresse d'une grande amitié ou d'un grand amour !

Bakuman n° 1 (Takeshi Obata)

note: 4Un manga sur le manga ! Tiphaine - 27 février 2014

Le manga indispensable pour tous ceux qui s’intéressent de près aux mangas et à la façon dont ils sont créés. On apprend le fonctionnement des magazines de prépublication et on tremble avec les héros, collégiens qui se lancent dans la carrière de mangakas. Par les auteurs du fameux Death Note.

Love so life n° 1 (Kaede Kouchi)

note: 3Kawai Tiphaine - 27 février 2014

Un manga romantique, tendre et mignon, qui n’élude pas certaines questions beaucoup moins légères… Pour les amateurs/trices d'histoire d'amour.

Letter Bee n° 1
Lettres et Letter Bees (Hiroyuki Asada)

note: 3Bel univers Tiphaine - 27 février 2014

Une série qui construit un véritable univers bien à elle, sombre et beau, autour d’une histoire entre action et émotion. Enchantera les garçons comme les filles.

Bye bye, my brother (Yoshihiro Yanagawa)

note: 4Boxe et rédemption Tiphaine - 27 février 2014

Un manga très émouvant, tant au niveau du dessin animalier que de l'histoire très belle mais très dure. Un petit mouchoir peut s'avérer nécessaire durant la lecture de cette histoire en un seul volume.

7 seven Shakespeares n° 1
7 Shakespeares Tome 1 (Harold Sakuishi)

note: 4Follement intrigant Tiphaine - 27 février 2014

Ce manga étonnant repose sur l’identité mystérieuse de Shakespeare, tout en dressant le contexte social de l’époque, et évoque par ailleurs la vie d’une communauté chinoise installée en Angleterre. Pour comprendre le lien, il faudra lire cette série qui n’est pas sans évoquer un autre mangaka : Naoki Urasawa, mais créée par l’auteur de l’excellente série Beck (dont le sujet n'a rien à voir).

Opus n° 1
Opus Tome 1 (Satoshi Kon)

note: 4Assez ébouriffant Tiphaine - 27 février 2014

L’auteur, tout comme Miyazaki, est surtout connu pour ses films d’animation souvent axé sur l’ambiguïté de la frontière entre fiction et réalité. Dans la lignée de son œuvre animée, on retrouve ici une mise en abîme sur la relation œuvre / créateur.

Oeuvre non trouvée

note: 3Touchant Tiphaine - 27 février 2014

Un récit moderne et fin dans le genre « tranche de vie », évoquant le quotidien et les relations de sœurs unies dans le Japon contemporain.

Bonne nuit Punpun n° 1 (Inio Asano)

note: 4Manga de société Tiphaine - 27 février 2014

L’auteur remet en question la société japonaise contemporaine, en n’hésitant pas à déstabiliser le lecteur, notamment en mettant en scène un personnage principal d’une manière assez improbable. Inio Asano entreprend ici une série en 13 tomes qui lui permet d’approfondir ses thèmes de prédilection tout en élargissant sa manière de les traiter. Un manga éloquent sur la jeunesse nippone actuelle.

enfants de la mer (Les) n° 1 (Daisuke Igarashi)

note: 4Un beau manga écologique Tiphaine - 27 février 2014

Si vous avez apprécié Nausicaä pour sa thématique environnementale, vous pouvez lire cette série qui relate l’amitié d’une jeune fille à la marge et de deux mystérieux garçons élevés par des mammifères marins. Tandis que des disparitions inexpliquées surviennent dans de grands aquariums et les océans, certaines personnes s’intéressent de plus en plus à ces garçons. Daisuke Igarashi est un auteur trop méconnu en France, son style est tout en délicatesse et en ambiance, il excelle également à mettre en scène des personnages féminins.

histoire des 3 Adolf (L') n° 1 (Osamu Tezuka)

note: 5Excellent manga historique Tiphaine - 27 février 2014

Osamu Tezuka est un auteur qui s’est attaqué à tous les genres, tout en se distinguant par un profond humanisme. Il traite ici de la seconde guerre mondiale en explorant les relations Japon-Allemagne et en suivant deux forts personnages au-delà du conflit. L'intérêt est aussi de voir la seconde guerre mondiale d'un point de vue japonais, même si le manga dépasse ce cadre.

Quartier lointain (Sam Garbarski)

note: 5Un classique aujourd'hui Tiphaine - 27 février 2014

Autour de la quarantaine, transporté dans la peau de l'adolescent qu'il était à 14 ans, Hiroshi « revit » son passé et y voit l’occasion de comprendre (et empêcher ?) la disparition de son père. Il réalise tout ce qui lui avait échappé lorsqu'il était jeune… Ce manga, clair et lisible, dont l’auteur est très influencé par la BD européenne, est particulièrement accessible à ceux qui n’ont jamais lu de manga, et constitue un très beau récit empreint de nostalgie et de sensibilité.

Mangapolis (Xavier Guilbert)

note: 4La ville dans les mangas Tiphaine - 27 février 2014

Un doc succinct et agréable à lire, dont les articles sont écrits par des spécialistes du genre. Bien documenté et très instructif sur l’environnement urbain dans les mangas, presque un personnage à part entière dans certaines œuvres.

Faut-il manger les animaux ? (Jonathan Safran Foer)

note: 4Cruellement instructif Tiphaine - 26 février 2014

Essai accessible remettant en question la nécessité de manger des animaux, et explorant le rapport que nous entretenons à la viande. Réflexion très bien écrite et déroulée (malgré quelques répétitions), où l'auteur ne craint pas d'évoquer personnellement l'affect lié à la nourriture. On y trouve des informations sur l'élevage industriel et traditionnel.

été des Bagnold (L') (Joff Winterhart)

note: 5Un bijou ! Tiphaine - 26 février 2014

Superbe fresque du quotidien, incroyablement émouvante et subtile. Si vous avez apprécié, tentez de voir le court-métrage de Winterhart : Violet & Turquoise, où l'on constate qu'il excelle à saisir l'adolescence. Un jeune auteur anglais à suivre !

Iron ou La guerre d'après (S. M. Vidaurri)

note: 4Glaçant Tiphaine - 26 février 2014

Après la guerre, un réseau de résistance moribond prépare une dernière action d’envergure. Le leader est prêt à tout sacrifier pour ses idéaux. Entre les trahisons et les lâchetés des uns et l’intégrité inattendue des autres, les victimes seront nombreuses. Iron traduit par ses délicates aquarelles et ses décors enneigés une issue qui semble désespérée : Cela vaut-il la peine de continuer à se battre quand le combat s’essouffle ? A quel prix ?

Ardalén (Miguelanxo Prado)

note: 5Une histoire de mémoire(s) Tiphaine - 26 février 2014

Sabela est à un tournant de sa vie : plus de boulot, plus de mariage… elle décide de partir sur les traces de son grand-père qui a pris la mer pour travailler dans les îles et n’est jamais revenu, effacé de l’histoire familiale. Elle rencontre un vieil homme qui l’a peut-être connu jadis, hanté par des souvenirs qui ne sont pas les siens. Une histoire de mémoire, d’amitié, de solitude, de rêves balayés, traitée avec autant de finesse et d’émotion que de magnifiques couleurs.

Habibi (Craig Thompson)

note: 5Envoûtant Tiphaine - 26 février 2014

Dodola est une jeune fille qui a bénéficié de l’enseignement d’un scribe érudit, mais elle a aussi connu bien des drames au cours de sa vie. Réfugiée dans le désert avec un jeune garçon qu’elle a pris sous son aile, combien de temps pourront-ils vivre ainsi protégés avant que le monde ne les rattrape ?
Habibi relate un amour contrarié, un voyage initiatique à travers l’art islamique, les religions du livre, l’alchimie, le pouvoir du récit, le sexe… Craig Thompson rend de son dessin extrêmement soigné toute la sensualité de l’orient fantasmé des Mille et une Nuits, mêlé au monde actuel. La maîtrise et la richesse tant narrative que graphique de cette bande dessinée en font une véritable épopée.

Ferrailleurs des mers (Paolo Bacigalupi)

note: 2Dommage Tiphaine - 26 février 2014

Si vous avez aimé la fille automate, celui-ci n'est pas du même acabit : bien moins riche, on suit une bande de jeunes qui travaille au démantèlement d'épaves dans un monde post-pétrole. Malheureusement, là où la fille automate présentait des enjeux cruciaux, ils manquent cruellement ici (en tout cas là où je me suis arrêtée, il n'y avait aucun progrès en vue).... Mais le lecteur qui cherche simplement un récit divertissant dans un cadre SF dépaysant y trouvera peut-être son compte malgré tout.

fille automate (La) (Paolo Bacigalupi)

note: 5exigeant et passionnant Tiphaine - 26 février 2014

Une science-fiction biopunk exotique et riche qui exploite les thèmes déjà préoccupants de l’alimentation de la population mondiale et des lobbyistes de l’agriculture intensive. Très bien ficelé, prenant et effrayant !

Oeuvre non trouvée

note: 5Nostalgie Tiphaine - 26 février 2014

Grand amateur et collectionneur de jazz, lecteur infatigable qui a longtemps écumé les bouquinistes, sorte de vieux c** complètement assumé et dépressif à l’occasion, Harvey Pekar n’a jamais quitté sa ville Cleveland, pourtant peu réputée pour son cadre de vie, qu’il a vu changer au fil des années, traduisant un attachement teinté de nostalgie mais non dénué de lucidité. Le dessin de Remnant correspond tout à fait à l’esprit de Pekar, assez représentatif de ce courant de la BD américaine.

Annie Sullivan & Helen Keller (Joseph Lambert)

note: 5Qui est derrière Helen Keller ? Tiphaine - 26 février 2014

Beaucoup ont entendu parler d’Helen Keller, cette petite fille aveugle, sourde et muette devenue une femme érudite et militante. Dans cette bande dessinée qui retrace l’enfance d’Helen Keller, on découvre également la figure moins connue de son éducatrice Annie Sullivan, une femme résolue malgré son jeune âge. Rendre en images les sentiments d’une petite fille aveugle, complètement isolée du monde n’était pas gagné d’avance et pourtant l’auteur y parvient de manière ingénieuse, tout en suscitant une grande empathie pour ces personnages hors du commun.

7e étage (°Asa Grennvall)

note: 5Relation destructrice Tiphaine - 26 février 2014

Asa est une jeune étudiante en art. Peu sûre d’elle, elle s’épanouit lorsqu’un charmant jeune homme s’intéresse à elle et devient son compagnon. Mais derrière les apparences d’un couple harmonieux et d’un petit ami attentionné que toutes lui envient, se cache une douloureuse réalité.
Dans ce récit autobiographique, Asa Grenvall expose de manière très simple mais percutante les mécanismes d’une relation destructrice. Une bande dessinée qui éclairera toutes les personnes qui se demandent dans de telles circonstances : « Mais pourquoi ne le quitte-t-elle pas ?! ».

Locke and Key n° 1
Bienvenue à Lovecraft (Joe Hill)

note: 5Evil Tiphaine - 26 février 2014

LE meilleur comics fantastique/horreur de ces dernières années. Personnage machiavélique, scènes gores, suspense, ambiance entre Lovecraft (évidemment) et un slasher... Scénarisé par le fils de Stephen King (je pensais au début qu'il était pistonné, mais il n'a pas usurpé sa réputation) et Rodriguez au dessin, qui s'est bien amélioré depuis d'anciens titres.

Bhimayana (Srividya Natarajan)

note: 5Instructif et suprenant Tiphaine - 26 février 2014

Je n'avais jamais entendu parler d'Ambedkar. Pourtant, cet homme est au moins aussi important en Inde que Gandhi. Il a défendu toute sa vie la cause des intouchables et lutté contre le système de castes. Cette bande dessinée indienne (genre très peu développé dans ce pays) est réalisée par des auteurs dont l'art traditionnel s'affranchit complètement des codes de la BD et propose un récit visuel plein de symbolisme, qui bouleverse nos repères de lecteurs. Exceptionnel !

Retour Haut