Emil Ferris

 
Emil Ferris. Source: Wikipedia

Emil Ferris, née en 1962 à Chicago, est une dessinatrice américaine qui a surtout travaillé dans l'illustration.

Elle acquiert une notoriété soudaine comme auteure de bande dessinée en 2017 avec Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (My Favorite Thing Is Monsters), récit de plus de huit cents pages publié par Fantagraphics mettant en scène Karen Reyes, petite fille qui cherche à résoudre le meurtre de sa belle voisine juive dans le Chicago des années 1960.

Biographie

Emil Ferris naît en 1962 dans le South Side de Chicago dans une famille d'artistes et grandit dans le quartier d'Uptown. Elle travaille comme illustratrice et conceptrice de jouets, ayant notamment pour clients McDonald's et Takara Tomy.

En 2001, elle contracte le virus du Nil occidental, qui la laisse partiellement paralysée et la conduit à abandonner un temps son métier. Dans le cadre de sa rééducation, elle s'inscrit au cours d'écriture créative de l'École de l'Institut d'art de Chicago et alors qu'elle regagne progressivement ses capacités motrices, se lance dans un long récit en bande dessinée, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres.

Cette histoire de plus de huit cents pages se présente comme le journal intime de Karen Reyes, petite fille de dix ans fan de monstres qui cherche à comprendre pourquoi sa voisine, la belle Anka Silverberg, une rescapée de la Shoah, a été assassinée. Le récit alterne récit de la vie de Karen à Chicago, réflexions sur l'Amérique des années 1960 et l'histoire d'Anka sous l'Allemagne nazie.

Prévu pour fin 2016 chez Fantagraphics, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres est finalement publié début 2017 après la faillite de son imprimeur chinois. La bande dessinée est très bien accueillie par de nombreux auteurs réputés (Alison Bechdel, Art Spiegelman ou Chris Ware). Sam Mendes se voit confier par Sony Corporation son projet d'adaptation cinématographique. Sa traduction française sort en août 2018 chez Monsieur Toussaint Louverture et reçoit le fauve d'or au Festival d'Angoulême 2019.

Œuvres

  • Emil Ferris (trad. de l'anglais par Jean-Charles Khalifa), Moi, ce que j'aime, c'est les monstres. Livre premier [« My favorite thing is monsters. Volume 1 »], Bordeaux, Monsieur Toussaint Louverture, , 416 p. (ISBN 979-10-90724-47-1, notice BnF no FRBNF45576234).

Prix et distinctions

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • (en) Bas Schuddeboom, « Emil Ferris », sur Comiclopedia, (consulté le 13 octobre 2017).
  • (en) Dana Jennings, « First, Emil Ferris Was Paralyzed. Then Her Book Got Lost at Sea. », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  • Clément Solym, « Toussaint Louverture publiera le livre d'Emil Ferris, My Favorite Thing is Monsters », .
  • Paul Tumey et Emil Ferris, « Le livre monstre d'Emil Ferris : la beauté du diable », Les Cahiers de la bande dessinée, no 5,‎ , p. 92-112
  • Olivier Mimran, « Vidéo. Angoulême: Qui est Emil Ferris, la miraculée qui a reçu le Fauve d'or du meilleur album ? », 20 minutes,‎ (lire en ligne)

Liens externes

  • Ressources relatives à la bande dessinée :
    • BD Gest'
    • (en + nl) Lambiek Comiclopedia
  • Site officiel
  • Portail des comics

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Emil Ferris de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

Livres

Afficher "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres"