■ Actualités

Fete du cinéma d'animation 2019
Partager "Fête du cinéma d'animation" sur facebookPartager "Fête du cinéma d'animation" sur twitterLien permanent
Les années folles animations
Partager "Les Années folles" sur facebookPartager "Les Années folles" sur twitterLien permanent

Vous voulez tout savoir sur nos animations gratuites jusqu'au 31 décembre 2019 ?
Alors, feuilletez en ligne le jouRnal du réseau des médiathèques !

Lire l'article complet
Partager "Le jouRnal des médiathèques" sur facebookPartager "Le jouRnal des médiathèques" sur twitterLien permanent

Calendrier
« octobre 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Sam Raimi

 
Sam Raimi. Source: Wikipedia

Sam Raimi [sæm ˈɹeɪmi] est un réalisateur, producteur et scénariste américain né le à Royal Oak (États-Unis).

Il est surtout connu pour ses contributions dans le domaine du cinéma d'horreur, comme réalisateur de la trilogie cinématographique Evil dead (1981-1993). Il produit plusieurs prolongements de cet univers devenu culte, mais également des films d'horreurs à succès : The Grudge (2004) ou 30 jours de nuit (2007). Il met lui-même en scène Jusqu'en enfer (2009).

Durant les années 1990, il produit des séries télévisées d'heroic fantasy - Hercule (1995-1999) et Xena, la guerrière (1995-2000) - et réalise des projets de commande, dans des genres très différents : le western Mort ou vif (1995), le polar Un plan simple (1998), le mélo sportif Pour l'amour du jeu (1999) et le thriller fantastique Intuitions (2001).

Mais durant les années 2000, il se frotte aux blockbusters en réalisant la trilogie Spider-Man (2002-2007). Il se concentrera sur la production durant la décennie suivante, mettant en scène en 2013 le remake Le Monde fantastique d'Oz.

Il est le frère de Ted et Ivan Raimi, avec qui il collabore régulièrement.

Biographie

Samuel Marshall Raimi est né le à Royal Oak, dans le Michigan.

Courts métrages et révélation critique (années 1970)

Très jeune, il se passionne pour le cinéma. En 1975, durant ses études à l'Université Wylie E. Govers, il rencontre aux cours d'art dramatique Bruce Campbell, qui deviendra plus tard son acteur fétiche. Bruce Campbell et un de leurs amis communs, Scott Spiegel, s'essayent depuis 2 ans à la réalisation de films burlesques en Super 8 inspirés des Trois Stooges. Sam rejoint le duo qui devient trio. Leur premier court-métrage sera The James Hoffa Story, réalisé par Scott Spiegel. Ils tournent sa suite, The Hoffa Story Part II, l'année suivante. Une vingtaine de courts-métrages seront produits par le trio comme I'll Never Heil Again, The Great Bogus Monkey Pignut Swindle, James Bombed, Attack of the Pillsburg Dough Boy, Uncivil War Birds, Charlie's Angels ou encore William Shakespeare : The Movie.

Dans leur production Sam, Bruce et Scott sont rejoints par Robert Tapert, colocataire de Sam, et par ses frères, Ted et Ivan Raimi. Peu à peu, les rôles se dessinent : Sam, derrière la caméra et Bruce, devant. Ils sont aussi aidés par Vern Nobles, réalisateur de spots publicitaires dans lesquels Bruce Campbell apparaît et avec qui ce dernier s'est lié d'amitié. Une caméra 16 mm, salle de montage et appareils de mixages sont mis à la disposition de la bande qui se baptise la Detroit Mafia. À la même époque, Sam Raimi et Bruce Campbell participent à la création d'un feuilleton sur la radio du campus : The Adventures of the Captain Nemo and his pirate band. Sam y incarne le capitaine Nemo et Bruce, son lieutenant.

Scott Spiegel fait ensuite découvrir le cinéma fantastique à Sam Raimi. Sam Raimi et Robert Tapert produisent alors leur premier court-métrage fantastique : Within the Woods, version améliorée de leur précédent court-métrage Clockwork et brouillon de leur futur premier long métrage, Book of the Dead, qui sera plus tard rebaptisé Evil dead par le distributeur Irvin Shapiro. Within the Woods raconte l'histoire de jeunes gens possédés par des démons dans une cabane dans les bois. Le film fait une belle carrière dans les circuits universitaires et sera même programmé dans un cinéma de Detroit en première partie du Rocky Horror Picture Show. Les maquillages sont assurés par Tom Sullivan qui rejoint ainsi l'entourage de Sam Raimi.

La trilogie Evil dead et succès (années 1980)

Deux ans plus tard, Sam Raimi et Robert Tapert décident de franchir le cap du long métrage pour un budget de 350 000 dollars. Ils commencent la production de Book of the Dead et fondent Renaissance Pictures pour gérer l'aspect financier du film. Le film est bricolé mais très inventif. Une véritable « famille » se crée autour de la production d'un film qui deviendra culte dès sa sortie. Diffusé à l'American Film Market, le film trouve enfin des distributeurs : Stephen Woolley, Nik Powell et Irvin Shapiro. Le film est rebaptisé Evil dead et remportera de nombreux prix dont le Grand Prix, le Prix du Public et le Prix de la Meilleure Première Œuvre au festival international du film fantastique et de science-fiction de Paris. Il sera aussi projeté dans une section parallèle au festival de Cannes 1983. Evil dead sera aussi un tube au palmarès des vidéos louées. Pas moins de 50 000 cassettes vendues la première année. C'est aussi via ce vecteur de diffusion que le culte se crée réellement autour du film.

Après ce premier essai réussi, Sam Raimi décide de changer de registre pour ne pas rester prisonnier du genre fantastique comme ses collègues Wes Craven ou John Carpenter. En 1985, il réalise Mort sur le grill (Crimewave), une comédie policière qu’il écrit avec Joel et Ethan Coen. Le film est un véritable cartoon de Tex Avery dans lequel Bruce Campbell tient un plus petit rôle et dont le producteur est Dino De Laurentiis, producteur italien à succès. Ce film reste pourtant un des moins connus de l'auteur.

Six ans après Evil dead, Sam Raimi réalise une suite : Evil dead 2. Cette suite bénéficie d'une enveloppe plus importante, 3 millions de dollars, grâce à Dino De Laurentiis qui coproduit aussi avec Renaissance Picture ce deuxième épisode. Bruce Campbell y retrouve le rôle de Ash. Ce deuxième film est à la fois une suite et un remake. Les vingt premières minutes résument le premier épisode en adaptant certaines parties du scénario. Le succès du public et de la critique est au rendez-vous et beaucoup considèrent Evil dead 2 comme l'un des meilleurs films de Raimi.

Sam Raimi enchaîne directement avec le tournage d’Evil Dead 3 (Army of Darkness), toujours produit par Dino De Laurentiis. Le film est en boîte en 1986 mais ne sortira sur les écrans que 6 ans plus tard après avoir rencontré des problèmes juridiques. Cette suite est altérée par le producteur et le ton verse plus dans le comique et l'aventure fantastique plutôt que dans le film gore. À sa sortie, le film est rebaptisé L'Armée des ténèbres et sera désavoué par son auteur.

Avec Robert Tapert, il étend les perspectives de production de Renaissance Picture en produisant plusieurs films comme The Dead Next Door de J. R. Bookwalter, un de ses copains, mais aussi Easy Wheels de David O'Malley, Stryker's War ou encore Lunatics: A Love Story de Josh Becker.

Parallèlement, alors qu'il attend que le troisième opus d’Evil dead sorte de son imbroglio juridique, Sam Raimi commence à chercher à mettre en scène un nouveau projet. Toujours dans l'idée de ne pas se confiner à un seul registre, il décide de s'attaquer à l'adaptation d'un comic book. Dès 1987, il tente d'obtenir les droits d'adaptation de Batman et de The Shadow, mais des films sont déjà en développement. Il décide alors de créer son propre personnage de comics qu'il nomme The Darkman. Il fait le tour des studios avec un développement de 40 pages et décroche un contrat avec Universal. Pour son premier film de studio, Sam Raimi s'applique. Il réécrit plusieurs fois son scénario, peaufine ses séquences et ses plans et s'entoure des meilleurs à commencer par Bill Pope, directeur de la photographie avec lequel il a déjà travaillé sur Evil Dead 3 et qui officiera plus tard sur les Matrix et les Spider-Man. Darkman sort le et le succès est au rendez-vous. Ce film est d'ailleurs considéré par beaucoup comme un des meilleurs comic-book movie[réf. nécessaire]. Les portes d'Hollywood s'ouvrent enfin à Sam Raimi.

Grosses productions et diversification (années 1990)

Sam Raimi enchaîne alors les productions avec plus ou moins de succès, mais lui permettant surtout de s'essayer à d'autres genres : il commence par le western avec Mort ou vif (1995), s'essaie au thriller avec Un plan simple (1998) qui obtient deux nominations aux Oscars. Il réalise le drame sportif Pour l'amour du jeu (1999), qui déçoit la critique. Il revient vers un univers plus noir avec Intuitions, un thriller d’épouvante sorti en 2000. Il est un temps envisagé pour réaliser d'autres films plus ou moins importants comme La Mouche 2, sa propre version de Dracula, les blockbusters Godzilla ou encore La Momie.

Il produit avec Robert Tapert, toujours via leur société de production Renaissance Pictures, le premier film américain du réalisateur John Woo, Chasse à l'homme ou encore Timecop de Peter Hyams, deux films avec Jean-Claude Van Damme. Il écrit également Le Grand Saut en 1993 avec Joel et Ethan Coen. Toujours avec Robert Tapert, développe pour la télévision plusieurs projets de séries dont, entre autres, American Gothic au succès critique et Hercule et son spin-off Xena, la guerrière au succès retentissant.

Toujours pour la télévision, il produit deux suites de son film à succès Darkman : Darkman 2 : Le retour de Durant et Darkman 3. Renaissance Pictures produit même un long-métrage d'animation directement pour la vidéo avec les personnages d'Hercule et Xena. Hercule et Xena : La Bataille du mont Olympe propose une animation sommaire mais un design moderne proche de celui de Genndy Tartakovsky qui produira Star Wars: Clone Wars quelques années plus tard.

La trilogie Spiderman et remakes (années 2000-2010)

En 2000, Columbia Pictures lui confie la réalisation de Spider-Man développé précédemment par James Cameron. Le film sort en 2002 et est un véritable triomphe planétaire. Sam Raimi accepte d'enchaîner avec la réalisation les deux volets suivants, Spider-Man 2 et Spider-Man 3. Une trilogie qui accapare l'auteur pendant 7 ans. Pendant cette période, il est l'objet de toutes les attentions. Fort de son succès, il crée une nouvelle société de production, Ghost House, qui ne développe que des films fantastiques dont The Grudge. C'est d'ailleurs via sa propre société de production que Sam Raimi produit son film suivant, le film d'horreur Jusqu'en enfer, véritable retour aux sources de son premier film, Evil dead. Le film sort en mai 2009.

Le , Blizzard Entertainment annonce dans un communiqué de presse qu’il a été choisi pour la réalisation du film fondé sur l’univers de Warcraft. Le , il annonce qu'il ne réalisera finalement pas le film.

En janvier 2010, Sony Pictures Entertainment annonce via un communiqué de presse que le prochain Spider-Man, prévu pour 2012, sera un reboot (une remise à zéro de la franchise), Sam Raimi ne participe pas au projet.

En juillet 2011 commence la production de Evil dead, suite de la trilogie recommençant sous forme de remake du premier film de la saga et tourné en 3D. Sam Raimi décide d'occuper le poste de producteur laissant la place de réalisateur à un jeune cinéaste Fede Alvarez. Le film sort en avril 2013.

La même année, il signe son quatorzième long-métrage, Le Monde fantastique d'Oz, pour les studios Disney. Pour ce film d'aventure fantastique, le réalisateur retrouve James Franco, cette fois dans le rôle principal, et le compositeur Danny Elfman. Le blockbuster, préquelle au classique de 1939, est un succès commercial, mais reçoit des critiques mitigées. Le réalisateur ne désire pas mettre en scène la suite, annoncée pourtant rapidement par le studio .

En 2014, il réalise le pilote de la série judiciaire Rake, dont il est également l'un des producteurs exécutifs, aux côtés notamment de l'acteur principal, Greg Kinnear. L'épisode ne convenant pas à la chaîne Fox, il en réalise un second, à partir d'un nouveau script. La série est arrêtée au bout de l'unique saison de 13 épisodes, faute d'audiences.

Il reste à la télévision pour son nouveau projet : un retour à Evil dead, avec une série pour la chaîne câblée Starz. Intitulée Ash vs. Evil Dead, cette comédie horrifique est une suite directe à la trilogie, avec Bruce Campbell reprenant son rôle. Il retrouve également Lucy Lawless, et son collaborateur Rob Tapert. Il réalise le premier épisode de cette saison de 10 épisodes, qu'il co-écrit avec son frère Ivan , pour une diffusion prévue en automne 2015.

En 2018, il réitère ses envies d'heroic fantasy en acceptant de mettre en scène une adaptation cinématographique du premier volume de la trilogie littéraire Chronique du tueur de roi. Cependant, il est annoncé quelques mois plus tard qu'il n'est plus impliqué sur le projet.

Filmographie

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Réalisateur

Cinéma

  • 1981 : Evil dead (The Evil Dead)
  • 1985 : Mort sur le grill (Crimewave)
  • 1987 : Evil dead 2 (Evil Dead II: Dead by Dawn)
  • 1990 : Darkman
  • 1993 : Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres (Army of Darkness)
  • 1995 : Mort ou vif (The Quick and the Dead)
  • 1998 : Un plan simple (A Simple Plan)
  • 1999 : Pour l'amour du jeu (For Love of the Game)
  • 2000 : Intuitions (The Gift)
  • 2002 : Spider-Man
  • 2004 : Spider-Man 2
  • 2007 : Spider-Man 3
  • 2009 : Jusqu'en enfer (Drag Me To Hell)
  • 2013 : Le Monde fantastique d'Oz (Oz: The Great and Powerful)

Courts métrages

  • 1972 : Out West
  • 1975 : The Great Bogus Monkey Pignuts Swindle
  • 1976 : Uncivil War Birds
  • 1976 : The James R. Hoffa Story, Part II
  • 1976 : Mystery No Mystery
  • 1976 : Attack of the Pillsbury Doughboy
  • 1977 : Six Months To Live
  • 1977 : It's murder!
  • 1977 : The Happy Valley Kid
  • 1977 : Picnic
  • 1977 : Civil War Part II
  • 1978 : Within the Woods
  • 1979 : Clockwork
  • 1979 : William Shakespeare: The Movie
  • 1985 : The Sappy Sap
  • 1988 : Iggy Pop: Cold Metal (vidéo)
  • 2017 : The Black Ghiandola

Télévision

  • 2014 : Rake (série télévisée) - 2 épisodes
  • 2015 : Ash vs. Evil Dead (série télévisée) - épisode pilote

Scénariste

  • 1978 : Within the Woods (court métrage) de lui-même
  • 1981 : Evil dead (The Evil Dead) de lui-même
  • 1985 : Mort sur le grill (Crimewave) de lui-même (coécrit avec Joel et Ethan Coen)
  • 1987 : Evil dead 2 (Evil Dead II - Dead by Dawn) de lui-même (coécrit avec Scott Spiegel)
  • 1989 : Easy Wheels de David O'Malley (coécrit avec son frère Ivan Raimi et David O'Malley ; crédité sous le nom de Celia Abrams)
  • 1990 : Darkman de lui-même (coécrit avec Chuck Pfarrer)
  • 1992 : The Nutt house (coécrit avec Scott Spiegel)
  • 1993 : Evil Dead 3 : L'Armée des ténèbres (Army of Darkness) de lui-même (coécrit avec son frère Ivan Raimi)
  • 1994 : Le Grand Saut de Joel et Ethan Coen (The Hudsucker Proxy) (coécrit avec Joel et Ethan Coen)
  • 2005 : Man with the Screaming Brain de Bruce Campbell (coscénariste ; crédité sous le nom de R.O.C. Sandstorm)
  • 2007 : Spider-Man 3 de lui-même (coscénariste)
  • 2009 : Jusqu'en enfer (Drag Me To Hell) de lui-même
  • 2015 : Ash vs. Evil Dead (série télévisée) - épisode pilote

Producteur / producteur délégué

Distinctions

Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Sam Raimi. Pour une liste plus complète, consulter IMDb.

Récompenses

  • Festival international du film de Catalogne 1982 : prix du jury pour Evil dead
  • Festival international du film de Catalogne 1990 : meilleur réalisateur pour Darkman
  • Festival international du film de Catalogne 1992 : prix spécial Time-Machine Honorary Award
  • Festival international du film fantastique de Bruxelles 1993 : Corbeau d'or pour Evil Dead 3
  • Fantasporto 1993 : prix de la critique pour Evil Dead 3
  • Festival du film policier de Cognac 1999 : prix du jury pour Un plan simple
  • Saturn Awards 2001 : George Pal Memorial Award
  • Saturn Awards 2005 : meilleur réalisateur pour Spider-Man 2
  • Empire Awards 2005 : meilleur réalisateur pour Spider-Man 2

Nominations

  • Saturn Awards 1991 : meilleur réalisateur pour Darkman
  • Saturn Awards 2003 : meilleur réalisateur pour Spider-Man
  • Empire Awards 2003 : meilleur réalisateur pour Spider-Man
  • Prix Hugo 2003 : meilleur film pour Spider-Man
  • Prix Hugo 2005 : meilleur film pour Spider-Man 2
  • Saturn Awards 2008 : meilleur réalisateur pour Spider-Man 3

Anecdotes

  • Il porte généralement pendant les tournages une veste et une cravate, en hommage à Alfred Hitchcock.
  • Dans tous ses films (excepté Mort ou vif, pour une raison évidente : c’est un western) on peut voir sa voiture, une Oldsmobile Delta 88 jaune,. Dans certains commentaires audio, elle est le sujet d’une querelle amicale avec Bruce Campbell, qui se serait juré de la détruire.
  • On remarque également la présence presque systématique d'une scène se déroulant dans un cimetière (La trilogie Evil Dead, Darkman, Mort ou Vif, Jusqu'en enfer, la trilogie Spider-Man...)
  • Ses films se terminent souvent par un commentaire en voix off d’un des personnages principaux.
  • Il a soutenu George W. Bush lors des élections présidentielles américaines en 2004, et fait partie des donateurs financiers de la campagne du candidat républicain.
  • En 1993, il fait une apparition non créditée en tant qu'acteur dans le film de, La Cité des monstres (Freaked) de Tom Stern et Alex Winter.

Notes et références

Liens externes

  • (en) Sam Raimi sur l’Internet Movie Database
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du Michigan
  • Portail de la fantasy et du fantastique
  • Portail de l’horreur

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Sam Raimi de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Ash vs Evil Dead n° Saison 1"Afficher "Spider-Man n° 2 Spider-Man 2"Afficher "Jusqu'en enfer"Afficher "Evil dead 2"Afficher "Ash vs Evil Dead n° Saison 2"Afficher "Evil dead"Afficher "Spider-Man n° 1"Afficher "Spider-Man n° 3 Spider-Man 3"Afficher "Darkman"Afficher "monde fantastique d'Oz (Le)"

Disques

Afficher "Evil dead"Afficher "monde fantastique d'Oz (Le)"Afficher "The film music of Danny Elfman"